Récit d'un vol à rebondissements


Si j'avais imaginé ce matin du 6 août vivre une journée aussi longue et mouvementée, j'en aurais été totalement désespérée. Heureusement, c'est avec insouciance et excitation que je me retrouve à l'aéroport quelques heures avant mon départ prévu à 10h35.
En attendant Rémy, je pèse une dernière fois mes bagages. Arrivée la veille, j'ai eu le temps de repérer, poser mes dernières questions, etc...

Quand Rémy arrive, il est 8h15. On fait quelques échanges entre ses valises pour être sûrs de passer niveau poids. À 8h45, on part s'enregistrer et obtenir notre carte d'embarquement.
Tout va bien jusqu'à ce qu'on arrive aux guichets: l'hôtesse nous annonce que nous nous sommes enregistrés dans les derniers et que comme certains passagers ont été rapatriés sur notre vol, ils nous ont pris nos places. Nous sommes sur liste d'attente.
L'excitation laisse place à la surprise, l'incompréhension et surtout à l'angoisse. Qu'est-ce que ça signifie ? Pourquoi nous alors que nous avons nos billets depuis 4 mois ? Allons-nous quand même partir ?
L'hôtesse nous rassure, nous dit que nous risquons de passer sans souci mais qu'il faut vite passer les portes pour se présenter à l'embarquement.Ce que nous faisons immédiatement, précipitant alors les au revoir avec la famille.

Arrivés à notre porte d'embarquement, nous faisons la queue jusqu'à la vérification de notre carte d'embarquement: cette fois-ci une autre hôtesse nous recale direct, il nous est impossible de monter dans l'avion. On essaie de comprendre, on s'énerve, on hausse le ton. Elle nous renvoie à son responsable.
Ce dernier nous explique qu'il y a 2 places dans l'avion pour 4 personnes sur liste d'attente. Une dame et moi pouvons monter si on respecte l'ordre d'enregistrement. Je refuse de laisser Rémy prendre l'avion d'après seul (ou devrais-je dire, je refuse de prendre l'avion et d'arriver à San Francisco seule.)

Nous sommes donc débarqués et reportés sur le prochain vol, à 19h25 le soir-même.
Bon, on devait à la base arriver à 12h30 heure locale, on arrivera à 21h30, ce qui nous fait perdre une demie-journée. Mais Air France, qui tente de faire passer ce genre de pratiques scandaleuses, nous offre une jolie compensation financière et les repas de la journée dans l'aéroport. Nous dirons donc que c'est un mal pour un bien.

Après des au revoir moins pressés, les parents nous quittent et nous occupons comme nous pouvons les heures avant notre vol.


18h50: nous embarquons définitivement dans notre avion à destination de San Francisco. 11h25 de vol pour se retrouver presque à l'autre bout du monde. Un voyage pendant lequel nous survolons l'Islande, le Groenland et le Canada, profitant au passage de paysages sympathiques.


La meilleure vue reste quand même la dernière: la baie de San Francisco illuminée de nuit. Un spectacle magique, que mon portable n'a hélas pas su capturer.

Le périple ne se termine pas tout à fait à notre arrivée à San Francisco. Il faut en effet encore rejoindre notre AirBnb. Passés les douanes et la récupération de bagages, nous prenons le Bart, un genre de RER, qui nous amène dans le centre-ville en 35 minutes. De là, nous décidons de faire les courageux et de traverser une longue rue à pied, sous une bruine qui nous rappelle le temps Nantais. Ce qui, sur une carte, semblait être rapidement faisable en un minimum de minutes, se révèle en fait un véritable calvaire: une rue de 2000 numéros, avec des fortes montées (eh oui, San Francisco est TRÈS vallonné), avec des valises très lourdes, sous un temps assez maussade et une grosse fatigue !
Il est plus de minuit quand nous arrivons enfin dans notre appartement: c'est la délivrance .

Une petite nuit pour récupérer, et le lendemain, nous nous lançons à la découverte de SF. La suite au prochain article !

11 commentaires

  1. Et bien et dire que ça ne fait que commencer!!! Bon courage les loupiots!!! Prenez en plein les yeux!! Gros bisous ♥♥♥ ps: on attend les cartes postales :) steph et jojo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les cartes postales, je m'en occupe bientôt !

      Supprimer
  2. Ce sont des photos fortement jolie ! Profitez bien avant que les choses sérieuses commencent !

    Bises de la cousine ;) (Jos)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton SMS au fait ma Jo !
      Bisous

      Supprimer
  3. Si vous n'aviez pas eu cette aventure, ça n'aurait pas été aussi drôle !! :p :)

    Bisous!! Profite bien :)
    Pauline ( Wlo)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut voir les choses comme ça ^^
      Bisouuus

      Supprimer
  4. Je savais pas que tu étais aux USA Floriane ! J'y arrive mardi pour au moins 1 an et demain (Atlanta) ! Si jamais tu es de passage dans cette ville, fais moi signe ! ;)

    Yann (Charront)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah génial ! Je ne manquerai pas de te faire signe si j'y vais. De même pour toi si tu passes à DC !
      Bises

      Supprimer
  5. C'est très bien de démarrer comme ça, après tout vous sembler merveilleux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Diaphane, ça te va tellement bien ! J'espère que tu relis mon poème tous les soirs avant de te coucher ;)
      Bisous

      Supprimer
  6. Au moins, vous vous en souviendrez! On vous souhaite un bon séjour au States!
    Bisous!

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire, saisissez votre texte dans le rectangle prévu à cet effet puis sélectionnez le profil Nom/URL; (vous n'êtes pas obligés de remplir le champ URL).